Nouveau forfait pour les communes : témoignage d'une mairie

Le nouvel accord signé avec l’AMF permet de faire une déclaration annuelle pour les diffusions de musique dans la commune. Et c’est moins cher avant le 15 mai. A Sixt sur Aff en Bretagne, on a déjà tout prévu. Témoignage !

Mairie

© ALF Photo

"Le nouveau forfait nous a simplifié la vie"

Entre bois et marais, au cœur de collines douces et verdoyantes hérissées de vieux moulins, la petite ville de Sixt sur Aff en Ille-et-Vilaine revendique avec fierté sa très longue histoire puisqu’elle était déjà habitée il y a 2 400 ans comme le rappelle le site de la commune.

L’histoire avec un grand H, Sixt sur Aff y puise ses racines et affiche encore le souvenir de la révolte de ses habitants contre les droits féodaux au début du 18ème siècle. Pas étonnant que la grande fête de Sixt qui célèbre cette année ses 30 ans ait été créée à l’occasion du Bicentenaire de la Révolution.
"Pour notre fête qui traditionnellement a lieu le premier samedi de juillet, on attend cette année plus de 10 000 personnes" témoigne le maire René Riaud.

Autant dire que toute simplification administrative est accueillie avec soulagement face à un événement de cette importance.
"C’est vrai que le nouveau forfait de la Sacem nous a simplifié la vie" renchérit Sabrina Esnault, secrétaire de mairie. "Il nous a suffi cette année de faire une déclaration unique en ligne pour tous les événements culturels de la commune. Une semaine plus tard, la délégation de la Sacem à Rennes nous a renvoyé un mail confirmant la réception de nos informations et nous indiquant le montant à payer pour chaque événement."

Forfait moins cher avant le 15 mai

La déclaration de Sixt sur Aff couvre aussi la kermesse de l’école qui désormais n’a plus à intervenir- c’est la mairie qui s’en charge-, ainsi que les deux grands feux d’artifice en musique qui seront tirés sur le site de la Roche. Car pour les 30 ans de « Sixt en fête », ce sont deux spectacles pyrotechniques qui seront offerts aux spectateurs dans le cadre d’un concours où les habitants pourront voter avec leur smartphone.

Le forfait de la Sacem couvre également le bal qui clôturera cette journée de réjouissance. "Nous avons aussi profité de ce contrat pour régulariser les droits d’auteur à payer sur l‘attente téléphonique de la mairie" précise Sabrina Esnault.  

Moins de bureaucratie et un forfait de 20% moins cher particulièrement apprécié par le maire, la demande ayant été déposée auprès de la Sacem avant la 15 mai. "Vous savez, les temps sont difficiles pour nos communes et ce type de réduction est précieux" se réjouit René Riaud.

A Sixt sur Aff, on a opté pour le gagnant-gagnant. La ville est en règle avec le Code de la propriété intellectuelle, se donne les moyens d’organiser des événements festifs populaires en diffusant de la musique et permet aux auteurs et aux compositeurs de récupérer les droits liés à l’utilisation de leurs œuvres.  

Plus d'informations sur ce forfait

Publié le 25 avril 2019