Le Hi-fi sans fil facile

Avec les enceintes hi-fi sans fil, mettre votre établissement en musique n’a jamais été aussi facile. La Sacem vous accompagne pour choisir le matériel adapté, avec pour mots d’ordre simplicité et efficacité.

La musique adoucit les mœurs, tout le monde le sait. Mais elle améliore aussi significativement l’expérience d’achat ou de service : 80% des français préfèrent qu’il y ait de la musique dans les magasins (chiffres issus de l’étude Musique et points de vente, Sacem, 2014).
Elle motive les employés et dynamise la clientèle. Élément constitutif de votre identité (cafés, hôtels, restaurants…), vecteur d’ambiance (instituts de beauté, salon de coiffure…) ou simple fond sonore (salle d’attente, accueil…), elle participe à l’image de marque de votre entreprise. Si le choix de la musique vous appartient, sa gestion doit être la plus simple possible : pas de temps à perdre à bidouiller câbles, disques ou fichiers audio !

Pour trouver la solution, il faut regarder du côté des produits high tech phare du moment, comme les enceintes sans fil.
En 2016, elles ont séduit 2,9 millions d’acheteurs. Un foyer sur cinq est désormais équipé ! Couplées à la diffusion hi-fi multiroom, en pleine explosion, elles trouveront place dans vos établissements en toute discrétion et en toute simplicité (Chiffres issus des données de vente GfK sur l’électronique grand public).

Branchez, diffusez !

Vous équiper d’un matériel hi-fi sans fil ne nécessitera pas de travaux spécifiques. Seul impératif : disposer d’une connexion Internet. En effet, oubliez le bluetooth, pas assez stable pour une utilisation professionnelle. Le wi-fi offre de meilleures garanties : une portée du signal bien supérieure (jusqu’à 30 mètres. Certaines marques, , proposent même une répétition du signal qui décuple la portée), et un son de meilleure qualité. Le signal audio ne subit aucune compression, pour une véritable qualité hi-fi.

L’installation est simplissime, puisqu’elle se fait…toute seule : pas de câblage inesthétique, les enceintes se connectent automatiquement à votre box adsl.
Pour Éric Boisseau, fondateur de La Boutique d’Éric, une entreprise de sonorisation, c’est la solution la plus adaptée : « avec un matériel hi-fi sans fil, pas besoin d’être DJ ou ingénieur du son, tout est intuitif »., la boutique conseille aux professionnels des produits adaptés à leurs besoins et très simples d’utilisation.

Autre avantage, avec un système d’enceintes hi-fi sans fil, vous pouvez gérer facilement la diffusion multi-pièces en toute indépendance ou en synchronisation : rez-de-chaussée et étage d’un restaurant, cabines et salle d’attente d’un spa… Vous aurez à tout moment un contrôle précis des volumes sonores, pour respecter les seuils autorisés et accompagner les différents moments de la journée (après-midi calme, soirée festive…) ou de la semaine.  Et si votre local professionnel s’agrandit, aucun problème : il vous suffira juste de rajouter des enceintes supplémentaires.

L’ambiance musicale au bout de vos doigts

Simples d’installation, mais pas seulement : les solutions d’enceintes connectées sont aussi rapides et faciles à prendre en main. Elles se pilotent depuis une application à télécharger, unique et intuitive, même pour la diffusion multiroom. Vous prenez ainsi le contrôle en quelques clics grâce à une "télécommande" virtuelle. Vous pouvez ainsi lancer vos musiques et playlists favorites en un clin d’œil. Vous gérez les volumes sonores et les ambiances du bout des doigts.

Plusieurs possibilités, cumulables, s’offrent à vous pour le pilotage de l’application : depuis un ordinateur, depuis votre smartphone, ou encore depuis une ou plusieurs tablettes, que vous pouvez ainsi mettre à disposition de vos employés pour le contrôle de l’ensemble ou d’une zone de votre établissement et bénéficier d’une personnalisation optimale.

Quelle musique diffuser ?

Une fois votre système installé, vous aurez accès à un champ inépuisable de musique. D’abord, vous pourrez utiliser les fichiers audio de votre ordinateur. S’il s’agit de votre seule source, considérez l’achat d’un diffuseur en réseau, avec un stockage de vos albums sur un serveur musical, pour éviter tout crash ou perte de données en cas de pépin d’ordinateur.

Plus simple encore, utilisez les possibilités offertes par la musique en ligne.
Les applications des constructeurs d’enceintes et amplis connectés proposent le plus souvent l’accès à de nombreuses webradios de tous styles.
Enfin, la solution la plus évidente : l’abonnement à une plateforme de streaming offrant un large catalogue et de nombreuses playlists thématisées, par esthétique, par ambiance, par activité, moment de la journée… De quoi trouver facilement la bande-son qui corresponde à votre établissement, sans être un musicologue averti. Et, bien sûr, vous pourrez élaborer vos propres playlists.

Si vous n’y connaissez vraiment rien, il existe même des sociétés de streaming spécialisées dans la sonorisation de commerce, à découvrir sur www.sacempro.fr.

Faire le bon choix ?

Pour la grande majorité des espaces professionnels, quatre enceintes connectées suffisent. Celles-ci peuvent être dégroupées (une zone, deux zones à deux enceintes, ou quatre zones à une enceinte). Pour un matériel de bonne qualité, comptez environ 250 euros par enceinte. Un conseil important, délivré par Éric Boisseau : « Equipez-vous d’un système composé d’éléments de la même marque et choisissez des marques reconnues qui  offrent fiabilité et assistance de qualité ».

Malgré tous ces conseils, vous n’avez pas le temps de comparer les différentes offres de matériel ?
Faites appel à une entreprise de sonorisation, comme Nicolas Fabre, qui dirige La Louve, restaurant situé au pied de la butte Montmartre à Paris. En plus de l’insonorisation de la salle (pose de plaques au plafond), il a opté pour un système de diffusion sans fil : « le sonorisateur nous a accompagné dans le choix du matériel. Nous lui avons expliqué nos besoins : un son de qualité, adaptable selon l’ambiance, mais suffisamment discret pour ne pas perturber la clientèle. Aujourd’hui, la gestion de la musique est d’une simplicité enfantine ».

Publié le 10 juin 2017